Manger sans le goût

Projet de fin d’études à l’École de design Nantes Atlantique

Création d’un restaurant compensant la perte du goût et de l’odorat (agueusie et anosmie) par un dispositif stimulant les autres sens.

Le Quatre et demi, restaurant multisensoriel, propose chaque saison un menu basé sur un roman.
Ici,  L’écume des jours de Boris Vian. Chaque plat est basé sur un extrait du roman. Travaillé sur le visuel, les textures et le contraste fort de saveurs, le plat est servi dans une ambiance visuelle et sonore en adéquation avec les goûts proposés. Cela permet d’augmenter la qualité gustative des plats et de faire ressentir des sensations, des émotions aux convives qu’ils soient anosmiques ou non.

Collaboration design sonore : Olivier Le Tohic


Première Entrée : Le Nénuphar


Plat : 
Velouté de petits pois à la menthe, pois entiers, pointes de lait d’amande, pensées comestibles.


Ambiance Sonore :

  • /
Update Required
To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin.

 


 

Seconde Entrée : Le Rendez-vous


Plat : 
Moelleux salé citron asperge et chèvre frais en trompe l’oeil wedding cake, glaçage béchamel, zestes de citron vert

Ambiance sonore :

  • /
Update Required
To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin.


 

Plat : Le petit Déjeuner de Colin

Plat : Raviolis croustillants de queue de boeuf, bouillon aux aromates et anchois à verser sur les raviolis

Ambiance sonore : 

  • /
Update Required
To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin.

 


 

Dessert : Le piège à anguille


Plat : Ananas frais, tuile croustillante aux amandes, crème chantilly citron vert

Ambiance sonore : 

  • /
Update Required
To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin.